Hydra, dernière île de l’Odyssée grecque


Hydra la chic, sans véhicule moteur, que des mulets !

D’Hiraklion, le ferry de nuit, avec cabine, nous conduit au port du Pirée à Athènes pour y arriver très tôt le lendemain matin.  Transfert oblige.  Par la suite, un hydroglisseur nous amène vers la toute petite et dernière île de notre Odyssée grecque, soit Hydra (Idra).

Port du Pirée, Athènes / Pireaus Port, Athens

Port du Pirée, Athènes / Pireaus Port, Athens

Le petit village d’Hydra nous transporte aux années 1820.  En effet, en plus de l’architecture, seuls les mulets servent de véhicules et escaladent les ruelles, pour le transport des marchandises et des gens.   Quant aux bagages, ils sont transportés par charrette poussée par l’homme.  C’est un choix de société qu’ont fait ses habitants afin de préserver leurs traditions.

Autour du port d’Hydra, un peu plus d’une dizaine de maisons de trois ou quatre étages, construites au début du 19ième par des artisans itinérants, s’y  dressent.  Comme dans toutes les îles visitées, les flancs de montagnes sont occupées par des maisons et leurs jardins auxquels on s’y rend par de sinueuses petites ruelles et escaliers, assez larges pour permettre aux mulets d’y circuler avec leur chargement.

Village portuaire, Hydra, Port Village

Village portuaire, Hydra, Port Village

Tour de l'horloge, Hydra, Clock Tower

Tour de l’horloge, Hydra, Clock Tower

Mulets bien chargé / Well Loaded Mule

Mulet bien chargé / Well Loaded Mule

Pour atteindre les villages voisins, nous devons emprunter des petits chemins et de longues escaliers escarpés: par ailleurs, des bateaux-taxi peuvent aussi nous déposer à de magnifiques criques isolées propices à la baignade, à d’intéressants petits ports de pêche ayant gardé leur aspect d’origine et leurs hameaux développés en périphérie.

Sentier reliant les villages / Village to Village pathways

Sentier reliant les villages / Village to Village pathways

Village de Kamini Village

Village de Kamini Village

Village de Vlychos Village

Village de Vlychos Village

Les criques et les plages, tout autour de l’île, sont absolument magnifiques,  surtout pour les couleurs cristallines de l’eau, allant du turquoise au bleu azur.

Crique pour baignade / Inlet Beach

Crique de baignade / Inlet Beach

Du turquoise au bleu azur / From Turquoise to Sky-blue

… Du turquoise au bleu azur / … From Turquoise to Sky-blue

Mer cristalline / Crystal Clear Sea Color

Mer cristalline / Crystal Clear Sea Color

Superbe crique de Bisti Inlet

Superbe crique de Bisti Inlet

"Sieste de mer" / Beach Nap !

« Sieste de mer » / Beach Nap !

Nous avons logé au charmant hôtel Greco possédant un magnifique jardin complètement ombragé par les arbres et arbustes où il fait bon se relaxer, prendre le petit déjeuner ou tout simplement se prêter à la farniente … au son des cigales qui nous annoncent la canicule journalière (25-38C) et ce du matin jusqu’au soir!

Cour intérieur / Hotel Courtyard

Cour intérieur / Hotel Courtyard

Hôtel Greco Hotel

Hôtel Greco Hotel

Fin de l’Odyssée grecque (sniff sniff !!)

Déjà trois mois de passés sous le soleil des îles grecques … Des vacances merveilleuses qui furent trop courtes.

Nous avons bien apprécié les paysages grandioses, les montagnes rocailleuses et souvent très abruptes, la mer cristalline, ses couleurs, sa profondeur limpide, sa chaleur, sa propreté, partout où nous sommes allés. Les Grecs, ayant une philosophie du « Vivre et laisser vivre », contribue grandement à rendre le pays et ses îles fort agréables; la vie y est facile. Ils sont affables et honnêtes envers le touriste. La nourriture est simple et répétitive d’une île à l’autre mais avec une touche personnelle à chacune d’elle.

Pour sa beauté, les îles grecques sont paradisiaques.  Pour notre portefeuille … plutôt « démoniaque » !!

Depuis les 5 dernières années, le coût de la vie a augmenté de façon très significative.  La crise financière mondiale a secoué le pays en plus de ses problèmes de dettes souveraines; ceci a eu pour effet d’obliger la Banque Centrale Européenne à intervenir; par conséquent, la BCE a exigé du pays  une réorganisation fiscale et l’effet d’imposition des taxes massives appliquées sur tous les produits a créé une onde de choc. Les Grecs, par leur comportement, le témoignent et s’en plaignent de manière très ouverte.  Les taxes varient de 9-23%.  Ils voyagent beaucoup moins même dans les îles les plus proches d’Athènes. Il en va de même pour les touristes, la fréquentation a baissé.

Il est donc faux de croire que la Grèce est une destination touristique à bas prix …  Mais voyons les choses du bon côté: les îles et la mer sont paradisiaques !

Resto sur le récif / Restaurant on the Reef

Resto sur le récif / Restaurant on the Reef                                                                                                                                                                                                                                               Que de paysages, atmosphère relax, la mer chaude, cristalline et bleue azur toujours là pour nous rappeler qu’il est bon de s’y détendre et de prolonger ces doux moments à deux …

A bientôt pour notre prochaine aventure dans les vignobles ontariens de Prince Edward County !

Catégories :Odyssée grecqueTags:, , ,
%d blogueurs aiment cette page :