« Roadtrip » sur l’ « Avenida de los Volcanes »


Cuenca-Quito par la Cordillère des Andes en 25 jours

La route « Panamericana » traverse nord-sud les Andes où se retrouve plus d’une quinzaine de volcans parmi lesquels quatre sont actifs: les Pichincha, Tungurahua et le Chimborazo; quant au Cotopaxi, situé à 5897mANM et le plus dangereux au monde, est l’un d’entre-eux qui s’est manisfesté tout récemment, soit le 14 août dernier. Le Tungurahua (5029m.), quant à lui, émet des éruptions importantes depuis le 23 août. Le sommet du Chimborazo (6268 mANM) est le plus haut des Andes équatoriennes et représente le point le plus éloigné du centre de la terre dû à la forme elliptique de celle-ci. Nous parcourrons cette route de la Cordillère des Andes, de Cuenca à Quito sur une distance d’environ 600 Km. Cette section de la route trans-andine fut « affectueusement » appelé l’« Avenida de los Volcanes »

Ingapirca

Au départ de Cuenca, on se dirige vers le site archéologique de Ingapirca, où les Cañaris et Incas ont vécu à tour de rôle. Il est étrange de fouler le sol de ces civilisations et de pouvoir imaginer leur vie active du temps. 

Astuces:

  • Cliquez une fois avec la souris n’importe laquelle photo de la mosaïque et un diaporama pleine page apparaitra
  • Glissez avec la souris sur n’importe laquelle photo et la légende apparaitra.

Posada Ingapirca

De plus, nous y avons découvert une magnifique petite auberge « La Posada Ingapirca », ancienne hacienda qui a su garder tout son charme ancien et typique. De la salle à manger, une impressionnante vue sur les montagnes et les ruines du site archéologique nous étonne sur tous ses angles.

Posada Ingapirca

Posada Ingapirca

Guamote: le marché rural du jeudi 

En direction nord à partir d’Alausie, un marché rural très spécial dans le petit village de Guamote a tout particulièrement attiré notre attention. La population majoritairement indienne affiche fièrement son identité par leurs vêtements traditionnels et nous étions des touristes intrus de toute évidence parmi eux … Le marché qui impressionne le plus est celui de la section animale bien vivante, où sont négociés à forts prix veaux, vaches, cochons, poules et poulets, lapins, cochons d’inde, plantes fouragères, chevaux et j’en passe. Une fois choisis, on fourre les petites bêtes dans de grands sacs blancs opaques et le bétail, attaché par un cable, suit leur nouveau propriétaire.

Vente aux enchères du célèbre cochon d’Inde, appelé aussi cuy ou cobaye

Produits à vendre

Visages 

Catégories :EquateurTags:, , , , , , , , ,

7 commentaires

  1. Encore une fois on est émerveillé par des choses que l’on ne voit pas ailleurs ,c’est si instructif,on a toujours hâte à la semaine suivante !!
    C’est tout un château cette ¨posada¨ça semble grand pour deux personnes,la vue sur la montagne c’est à couper le souffle
    Pour les portraits:
    Les cochons d’inde est-ce pour l’élevage ou les manger?
    Les chapeaux ,pour la T* ou la tradition?
    Sur¨sourire éclatant »:au dessus de la tête du garçon le réservoir bleu servirait-il à chauffer l’eau pour la douche etc.par le soleil?on en voit un pareil sur la maison en construction en haut?
    Quel beau voyage vous faites !!
    Bonne continuation

    J'aime

    • Hola caballero Marcel,

      Nous sortons des ténèbres, des lieux très rustiques ou l’absence d’Internet nous laisse croire à l’antiquité la plus lointaine. C’est pour cela que l’on ne vous a pas contacté pour Skype

      Les cochons d’Inde sont pour l’élevage et la consommation. Ils contiennent plus protéines que le poulet, nécessite peu d’espace pour l’élevage, sont charnus au goût et considérés comme des animaux domestiques. Ils sont un met des plus apprécié par les Indiens Kechuwa.

      Quant au chapeau, les « Rondelets » sont de coutume locales et sont très régionales. Les chapeaux en feutres généralement bruns très épais que les femmes portent sont très répandus. On peut les acheter et ils sont de très grande qualité et durent des années: les prix varient de 100 à 200 USD ici en Équateur .

      Les réservoirs bleus sur les toits servent de réserve d’eau potable à température ambiante.

      Tu as vraiment un œil de lynx !

      MERCI pour tes commentaires.

      Hasta la vista de la Cordillère des Andes, Ecuador … La Mitad del Mundo ! 🌐

      Guy ____________________________ 💻 http://www.GuyGlobetrotter.com 📱 +1 613 804 2012 (débranchement temp.) 📲 +593 98 803-5966 (Équateur)

      >

      J'aime

  2. Dis-moi Guy qu’est ce qu’on fait avec les cochons d’inde ??? Ils ont l’air d’être bien gras ces cochons . Et les petits chapeaux sont bien mignons. J’espère que Rita va s’en choisir un beau. Fascinant votre voyage.
    On attend la suite…

    J'aime

    • Hola caballero Ramon,

      Les cochons d’Inde sont pour l’élevage et la consommation. Ils contiennent plus protéines que le poulet, nécessite peu d’espace pour l’élevage, sont charnus au goût. Ils sont un met des plus apprécié par les Indiens Kechuwa.

      Quant au chapeau, les « Rondelets » sont de coutume locales et sont très régionales. Les chapeaux en feutres généralement bruns très épais que les femmes portent sont très répandus. On peut les acheter et ils sont de très grande qualité et durent des années: les prix varient de 100 à 200 USD ici en Équateur … Rita a donc ravisé sa position!!

      Hasta la vista de la Cordillère des Andes, Ecuador … La Mitad del Mundo ! 🌐

      Guy ____________________________ 💻 http://www.GuyGlobetrotter.com 📱 +1 613 804 2012 (débranchement temp.) 📲 +593 98 803-5966 (Équateur)

      >

      J'aime

  3. Reportage très coloré et intéressant…merci. Bonne continuation.

    J'aime

    • Buenas noches André,

      Nous avons quitté Quilotoa ce matin et sommes arrivés à Papallacta, petite station balnéaire située à une centaine de km de Quito.

      INTERNET FONCTIONNE !

      Faisant suite à tes commentaires, le cochon d’Inde est prisé des Indiens Quechua principalement à cause de la grande valeur protéinique par rapport au poulet. De plus les paysans peuvent facilement les élever car ils sont considérés comme animal domestique: il se multiplie rapidement, est docile et propre. C’est sans intérêt pour la fourrure, le poil s’effilochent facilement de la peau (un peu comme la fourrure du lapin)

      Merci/Thanks,

      Rita & Guy ________________________ 🏠 Ottawa, Canada 🇨🇦 📧 VisionEtre@icloud.com

      >

      J'aime

    • Non, on ne les frits pas ici. On a découvert les plantains frits et très mince; c’est servis comme légumes d’accompagnement.

      On les achète comme des chips: mince, croustillant et salé. C’est délicieux et plus nourrissant que la chip.

      En effet, c’est frais et souvent venteux. La température moyenne dans les Andes se situe entre 12 et 20 avec quelques pointe a 25 si ensoleillé.

      Merci/Thanks,

      Rita & Guy ________________________ 🏠 Ottawa, Canada 🇨🇦 📧 VisionEtre@icloud.com

      >

      J'aime

%d blogueurs aiment cette page :